Coronavirus : Le Maroc part en guerre contre les fausses informations

La lutte contre le COVID-19, communément appelé Coronavirus, passe aussi par la communication, et le gouvernement marocain ne tolérera aucune fausse information dans ce contexte, a averti hier mercredi le ministère marocain de l’Intérieur.

Le ministère fonde sa mise en garde sur le constat, ces derniers jours, selon lequel certains comptes sur des réseaux sociaux et des applications de messagerie instantanée sur téléphone portable «procédaient à la publication d’informations mensongères et erronées au sujet des mesures préventives dans le cadre de la lutte contre le COVID-19».

Il a assuré que toutes les dispositions légales seront prises en vue d’identifier les personnes impliquées dans de telles publications, appelant la population à «faire preuve de vigilance» face à la diffusion d’informations mensongères et fictives.

Le ministère précise que les vraies mesures prises par les autorités sont «officiellement annoncées par les établissements compétents à travers des communiqués publiés via les canaux officiels dédiés».

Moins touchée pour le moment par le Coronavirus, le Maroc (deux cas de contamination) à l’instar d’autres pays du continent africain, veut surtout éviter une désinformation qui pourrait semer la panique au sein de ses populations, et rester serein pour réagir rapidement en cas de besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *