Cameroun / Centrafrique : un nouveau réseau routier

Les autorités camerounaises ont inaugurés dernièrement un tronçon de la route qui reliera le Cameroun au Centrafrique puis au Tchad. Le premier ministre présent lors de l’inauguration a expliqué que le tronçon de la nationale 10 mesure 200km et permet de relier Yaoundé à Bertoua. Les travaux ont demandé un investissement d’environ 102 millions d’euros. Le tronçon Yaoundé-Bangui s’étalera sur 1500 km de route. La route fait parti d’un vaste projet ayant pour but de relier les pays de l’Afrique centrale. Trois axes majeurs sont prévus pour cette connexion. Après le premier, le second axe devra relier le Cameroun au Nigeria et un troisième partira du Cameroun vers le Congo Brazzaville. Pour ce qui est des échéances, il est prévu que les travaux prennent fin en 2017 et le cout global de construction pour le réseau est évalué à 300 millions d’euros. Ce réseau présente un intérêt particulier pour les pays enclavés tels que la République centrafricaine ou le Tchad. En effet elle permettra à ces pays d’évacuer plus rapidement leurs produits vers les autres continents à travers les ports des voisins (le Cameroun et le Congo Brazza) ayant accès à l’Atlantic. Par ailleurs il faut également considérer les échanges commerciaux entre ces pays ou encore les mouvements humains qui se feront dans des meilleurs conditions.

Aussi une grande partie du pétrole et des produits de consommation des pays d’Afrique proviennent d’Europe, ce qui explique encore mieux l’intérêt du réseau. Nonobstant vu le retard accusé par la construction de la première ligne, les observateurs pensent que les travaux connaîtront également du retard par rapport aux délais prévus.

One thought on “Cameroun / Centrafrique : un nouveau réseau routier

  1. Vous nous pillez nos ressources en nous rendant pauvres et vous nous revendez ces meme produits plus cher et vous dites que ca sort de l’europe. C’est le monde à l’envers. Imaginez qu’on demande au blancs de ne plus venir en afrique. PAUVRETE ABSOLUT. C’est l’homme blanc qui a amené les maladies en afrique pour nous exterminer et nous appauvrir. Alors arreter de raconter des histoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *