Botswana :Millième site dans le patrimoine mondial

circuit-botswana-okavango Le delta de l’Okavango est le millième site du patrimoine mondial de l’Unesco. Deuxième plus important delta intérieur dans le monde après le Delta central du Niger, sa superficie est de 18 000 km2 avec plus de 10 km de côte.  Situé dans le Nord du Botswana, l’Okavango n’a pas d’embouchure maritime.
Ce défaut d’embouchure du Delta de l’Okavango sur un océan ou une mer, a contribué à conserver intact son écosystème Il est constitué par un marécage permanent et des plaines verdoyantes . Avant le Delta de l’Okavango, les collines de Tsodillo, connues pour leurs nombreuses peintures rupestres, plus de 4500 peintures naturelles, étaient inscrites au patrimoine mondial et restées  jusqu’à ce jour le symbole national du peuple Botswanais.
L’inscription du Delta de l’Okavango au patrimoine mondial de l’Unesco a été annoncée  lundi, par le ministre botswanais de l’Environnement, de la nature et du tourisme, Tshekedi Khama. Il a tenu ,en cette occasion solennelle, à rappeler que son pays continuerait à œuvrer dans la préservation de ces sites. En effet le comité du patrimoine mondial en décidant d’inscrire le Delta d’Okavango sur la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’Unesco, récompense le peuple botswanais pour son implication dans la préservation des sites existants.
Cette inscription représente pour le pays, un réel atout touristique. Ces dernières années, le gouvernement Botswanais a fait de l’industrie touristique une question prioritaire du développement national, allant jusqu’à contrevenir les jugements des cours pour s’arracher la terre des bushmen. Après les collines de Tsodillo, il était peut-être temps qu’un tel  nouveau site fasse parler du Botswana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *