Le Niger renforce la prévention contre le Covid-19

Le Niger vient de renforcer son arsenal préventif contre l’arrivée sur son territoire de la pandémie du Coronavirus qui gagne progressivement du terrain sur le continent africain.

Dix nouvelles mesures de restrictions viennent ainsi renforcer les dispositions déjà en vigueur depuis le 13 mars. Il s’agit entre autres de la fermeture pour deux semaines des frontières aériennes et terrestres et l’interdiction des regroupements de plus de 50 personnes en lieux publics.

En outre, tous les établissements scolaires et universitaires du pays sont fermés pour les deux prochaines semaines, mais cette durée peut être prolongée en fonction de l’évolution de la situation.

Le Niger met également un coup d’arrêt aux lieux de réjouissance comme les bars et les boîtes de nuit «jusqu’à nouvel ordre», et le Chef de l’Etat a annoncé que l’accès aux lieux de culte sera bientôt règlementé « après une concertation entre le gouvernement et les chefs religieux chrétiens et musulmans ».

Aucun cas du Covid-19 n’est confirmé pour le moment au Niger qui est en alerte afin de ne pas mettre à rude épreuve son système de santé qui est assez rudimentaire, comme dans la plupart des pays du continent africain.

Le 13 mars dernier, le pays avait ordonné l’annulation de toutes les réunions internationales qui y étaient prévues. Les principaux événements impactés sont la célébration du cinquantenaire de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et la conférence ministérielle de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) prévus dans la capitale, Niamey.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *