Kenya : Le Royaume Uni indemnise les victimes de la répression coloniale

624_341_d69d9b1650b143366180c2008d658a54-1370592710Un événement historique vient de se produire au Royaume Uni, le gouvernement Cameron reconnait les mauvais traitements infligées à des kenyan qui ont milité pour l’indépendance de leurs terres et va indemniser les victimes à hauteur de 23,5 millions d’euro. Bien qu’aucune somme d’argent ne suffirait à compenser les sévisses subits par les insurgés kenyans surnommé MauMau à l’époque, ce geste symbolique marque les esprits et constitue une victoire après une longue bataille juridique qui aura duré des années.

C’est le ministre des affaires étrangers britannique qui a tenu le discours dans lequel son gouvernement affirme que l’administration coloniale a eu recours à la torture ainsi qu’à plusieurs formes d’action portant atteinte à la dignité humaine. Et aujourd’hui, le Royaume Uni condamne sans réserve ses ce qui s’est passé. Selon les termes du droit international moderne, il s’agit purement et simplement d’un crime contre l’humanité.Après plusieurs tentatives, c’est seulement l’année passé que la haute cours de Londres avait autorisé une poursuite dans ce sens, contre le gouvernement du royaume uni. Le gouvernement britannique avait tenté de plaider la prescription étant donné que les faits remontent à plus de 50 ans, mais la cours a jugé qu’il n’y a pas de prescription pour des telles actions.

Après cette affaire, les observateurs s’interrogent sur la jurisprudence que le gouvernement britannique pourrait avoir crée. En effet, tous les colons ont des squelettes cachés dans leurs placards et le Royaume uni vient d’ouvrir la boite de pandore aussi bien pour leurs propres colonies que pour celles de ses compères. Dans les années à venir, il se peut que des nouveau procès éclatent un peu partout au sein des anciens pays colonisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *