L’UA nomme Raila Odinga Haut-Représentant pour le développement des Infrastructures en Afrique

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA) Moussa Faki Mahama a confirmé hier dimanche, la nomination de l’opposant kenyan Raila Odinga dans les fonctions de Haut Représentant pour le développement des Infrastructures sur le continent africain.

Le Haut Représentant pour le développement des Infrastructures sur le continent africain a pour rôle de mobiliser le soutien politique auprès des Etats membres de l’UA et des communautés économiques régionales, et d’améliorer la responsabilisation de toutes les parties prenantes concernées sur le continent.

L’autre mission de ce haut fonctionnaire est de soutenir les initiatives de la Commission de l’UA et du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) afin d’encourager l’implication accrue des partenaires au développement sur le continent noir.

L’opposant kenya M. Odinga se penchera également sur le train continental à grande vitesse, qui est l’un des projets phare du premier plan de l’Agenda 2063.

Le président de la Commission de l’UA, Mahama estimé que ce leader politique du Kenya, Odinga apporte avec lui à l’UA une riche expérience politique et un solide engagement en faveur des idéaux du panafricanisme et de l’intégration africaine, ainsi que des connaissances approfondies du développement des infrastructures.

Raila Odinga a détenu dans son pays d’importants portefeuilles ministériels, notamment dans les domaines des Routes, Energie, Travaux publics et du Logement, de 2001 à 2005. Il fut également Premier ministre du Kenya pendant 5 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *