Burkina-Faso : Des fonds pour le développement socioéconomique

bm-bf-acoordsLa Banque Mondiale et l’Union Européenne ont alloué des fonds au Burkina en vue de financer les programmes de développement socio-économique.

D’un côté, le ministre burkinabé de l’Economie et des finances et la Représente-résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso ont signé, lundi dernier à Ouagadougou, un accord de financement additionnel du Projet sectoriel eau en milieu urbain (PSEU). Ce projet permettra à plus d’un million de personnes de bénéficier de services sociaux de base.

De l’autre côté, l’ambassadeur et chef de la Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso a annoncé, dans le cadre du 11e Fonds européen de développement (FED), qu’un fonds sera alloué à son hôte afin d’améliorer les services dans différents domaines d’activité, notamment la gouvernance, la santé, la sécurité alimentaire et l’hydraulique.

Le Programme indicatif national du 11e FED, concocté de concert avec les pays européens et le gouvernement burkinabè ainsi que la société civile, vise à poursuivre les appuis européens à la mise en œuvre des actions de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD).

Outre ces accords, les aspects typiquement transversaux comme l’égalité hommes-femmes, l’environnement et le changement climatique, seront pris en compte dans l’ensemble des actions soutenues, en vue d’assurer un développement durable et inclusif.

Ainsi,l’objectif de ces différents fonds vise-t-il à aider les autorités burkinabé, en l’occurrence celles de la transition démocratique, à poursuivre les objectifs de développement en vue de l’amélioration des conditions de vie des populations. Il s’agit également de rehausser l’image du pays à la fois sur les plans régional, continental et, voire même, dans le concert des Etats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *