Afrique du Sud : La banque centrale augmente son taux de base pour freiner la chute du Rand

B-C-afrique-sudLa banque centrale sud-africaine a annoncé ce jeudi, l’augmentation de son taux de base d’un quart de point à 6,25% afin de contrer notamment la baisse du rand, la monnaie du pays qui a perdu plus de 20% de sa valeur face au dollar depuis le début de l’année 2015.

« Face à des conditions économiques difficiles, le comité de politique monétaire a décidé d’augmenter le taux de base d’un quart de point à 6,25% », a annoncé le gouverneur de la banque centrale, Lesetja Kganyago, précisant que le taux de change du rand a été particulièrement volatile, même face à d’autres monnaies émergentes.

La conséquence directe de cette dépréciation de la devise sud-africaine, est que l’inflation pour le moment contenue officiellement sous les 5%, grâce notamment à la baisse des prix du pétrole, pourrait flamber dans les prochains mois.

« Outre la chute du rand, la grave sécheresse a conduit à réviser à la baisse les prévisions des récoltes de maïs, ce qui devrait entraîner une hausse des prix des denrées alimentaires », a expliqué Kganyago, ajoutant que le prix de l’électricité devrait lui aussi augmenter.

Le gouverneur de la banque centrale a indiqué que sa décision d’augmenter le taux de base prenait en compte la probable hausse des taux directeurs de la Banque centrale américaine (Fed) en décembre, ce qui risque d’«entraîner davantage de volatilité des marchés financiers».

Kganyago a également fait état d’une baisse des prévisions de la croissance à 1,6% en 2015 et à 1,5% en 2016, tandis que les prévisions pour 2017 demeuraient stables à 2,1%.

L’Afrique du Sud, producteur de ressources minières, subit gravement la baisse des cours des matières premières et le ralentissement de la demande chinoise, son premier pays partenaire économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *