Boeing lance un méga-projet au Maroc

boeing-1Le Maroc et le géant américain de l’aéronautique, Boeing ont conclu mardi, un protocole d’accord portant sur la création d’un écosystème industriel dans le Royaume, un projet structurant qui permettra à l’industrie aéronautique marocaine d’améliorer de façon significative son positionnement sur le secteur à l’international.

Le protocole d’accord a été signé lors d’une cérémonie présidée mardi par le Roi Mohammed VI, par le ministre marocain de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy et le directeur de la section commerciale de Boeing,Raymond L. Conner.

Le projet que le leader mondial de l’aéronautique, s’apprête à lancer dans le Royaume, consiste à structurer un écosystème formé de fournisseurs et à organiser une plate-forme de sourcing basée au Maroc. Cet écosystème devrait générer un chiffre d’affaires annuel à l’export d’un milliard de dollars et entraîner l’implantation de 120 fournisseurs de Boeing.

Il devrait aussi permettre la création de 8.700 emplois spécialisés. Pour couvrir les besoins en formation de son écosystème, Boeing a prévu des programmes de formation spécialement conçus.

Ce méga-projet traduit le grand capital confiance dont jouit le Royaume auprès des investisseurs internationaux, surtout qu’il intervient dans une conjoncture économique internationale particulièrement délicate.

Compte tenu de son potentiel de développement et de sa stabilité politique dans une région relativement agitée, le Maroc constitue une plate-forme économique sûre pour les grands groupes internationaux.

C’est ce qui explique en partie le choix du géant américain, qui est également motivé par la politique d’ouverture adoptée depuis longtemps par le Maroc sous l’impulsion du roi Mohammed VI, notamment en matière de commerce international et d’industrialisation à travers la floraison de zones de libre échange et des zones offshore.

Aussi, la stratégie initiée par le Roi Mohammed VI a permis au Royaume chérifien de se doter d’infrastructures de pointe et d’outils de régulation et de gouvernance qui lui permettent de répondre efficacement aux besoins et exigences des investisseurs et de se positionner comme un véritable espace d’opportunité économique.

C’est aussi grâce à cette même stratégie que la politique proactive poursuivie par le Royaume au niveau de la formation professionnelle a permis de hisser le niveau qualificatif des ressources humaines marocaines aux standards internationaux. Au retour, ces investissements et ces grands projets relevant des secteurs hautement technologiques, permettent au capital humain marocain de s’épanouir et de s’ouvrir sur de nouveaux métiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *