Le Roi du Maroc lance à Salé le chantier de la plus haute tour d’Afrique

Le Roi du Maroc Mohammed VI a donné jeudi à Salé, le coup d’envoi aux travaux de construction sur la rive droite du fleuve Bouregreg, de la « Tour Mohammed VI », la plus haute tour d’Afrique qui a nécessité un budget prévisionnel de l’ordre de 4 milliards de dirhams.

Culminant à 250 mètres de hauteur (55 étages), la future Tour baptisée « Tour Mohammed VI » à la demande du PDG de BMCE-Bank, Othmane Benjelloun, sera réalisée par ce groupe bancaire marocain.

Une fois achevée, la nouvelle tour comptera 55 étages abritant une composante ‘’bureaux’’, une partie résidentielle, un hôtel et les quatre derniers étages accueilleront un observatoire.

Cette multifonctionnalité fera de cet ouvrage un investissement porteur, un levier de succès pour son environnement, et une source de confort et d’ergonomie pour ses résidents, a assuré le PDG BMCE-Bank dans une allocution prononcée devant le souverain.

Cette Tour, a-t-il rappelé, s’inscrit en droit ligne des objectifs du projet d’aménagement de la vallée de Bouregreg, une des principales composantes du programme intégré de développement de la ville de Rabat « Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture », qui prévoit également la réalisation de grands projets urbains structurants (Grand Théâtre de Rabat, La Maison des arts et de la culture et La bibliothèque des archives nationales du Royaume du Maroc).

La réalisation de cet important chantier a été confiée à un Consortium d’entreprises qui compte des leaders mondiaux de la construction à savoir la société belge BESIX qui compte à son actif la construction de Burj Khalifa de Dubaï, la plus haute tour du monde, et les entreprises chinoise CRCCI et marocaine TGCC.

La Tour Mohammed VI fera « rayonner » le Royaume du Maroc et sera une réalisation dont chaque Marocain pourra être fier, a affirmé président du Conseil d’Administration du Groupe BESIX, Johan Beerlandt.

Dans une allocution prononcée devant le Souverain, lors de la cérémonie de lancement officiel de ce chantier, Beerlandt a également rappelé que le  groupe BESIX a participé, ces dernières années à plusieurs projets au Maroc, notamment le projet d’extension du port Tanger Med II, soulignant que «ces infrastructures portuaires ambitieuses illustrent à la perfection le caractère visionnaire que SM le Roi Mohammed VI insuffle au Royaume du Maroc».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *