RD Congo : Vente de licences 3G

L’Etat congolais vient de réaliser une très bonne opération en vendant quatre de ses licences 3G. En effet et suite au lancement de la vente de la licence de troisième génération qui s’est effectuée le 26 juin dernier, la République démocratique du Congo (RDC) vient d’enregistrer les premiers achats de licence 3G. Les quatre opérateurs acheteurs sont Airtel, Africell, Oasis et Vodacom Congo.  Ces ventes viennent donc renflouer les caisses de l’Etat de près de 60 millions de dollars. La licence 3G a été vendue à 15 millions de dollars par unité, et permet ainsi au trésor public d’empocher un beau pactole devant servir à l’amélioration du secteur. C’est assez rare pour mériter d’être signalé ; les quatre opérateurs ont exprimé leur satisfaction pour la diligence et la transparence qui ont marqué le processus d’attribution. Par ailleurs, cet achat permettra à l’un comme à l’autre opérateur d’améliorer la technologie 3G qui va apporter aux utilisateurs de la téléphonie mobile de meilleurs avantages tels que davantage de services, une meilleure transmission des données, une rapidité des transmissions et l’Internet mobile.

Au vu des recettes générées par le secteur des télécommunications, l’Etat congolais y prête une attention particulière. En plus des recettes, le secteur des télécommunications crée beaucoup d’emplois, mais surtout est l’un des secteurs initiateur de croissance. Cette vente de licence 3G est une opportunité à saisir par l’Etat pour redonner un nouvel élan de croissance au secteur.

2 thoughts on “RD Congo : Vente de licences 3G

  1. Il croient etre dans le bon? c’est faux cette licence en france coute 240 000 000 000 euros et la RDC a un grand marché en ce qui concerne la télécommunication quelle gâchis de vendre des licences 3G à des vil prix comme cela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *