Tanzanie : Exportation du graphite vers le marché européen

Tanzanie-Kibaran-ResourcesLa compagnie d’exploration du graphite et du nickel en Tanzanie, Kibaran Resources Ltd, a scellé avec un trader de graphite européen un important partenariat d’extraction de 10 000 tonnes de graphite lamellaire par an sur une période de cinq ans. L’accord est signé sur le projet de graphite de Mehenge, dans la concession d’Epanko au sud-ouest de la Tanzanie, détenue à 100% par Kibaran Resources.
Selon la compagnie, cet accord révèle l’importance du gisement d’Epanko, qui dispose actuellement du grade le plus élevé, selon les normes de conformité JORC à être localisé sur le sol tanzanien. Le projet de Mehenge suscite  un intérêt particulier en raison des larges lamelles de son graphite. Il contient 14,9 millions de tonnes de ressources Jorc estimées à 10,5% TGC, dont 1,56 million de tonnes de graphite.
Kibaran Resources Ltd est la première entreprise de graphite listée sur l’Australian Securities Exchange (ASX) à avoir signé un accord d’enlèvement de la mine. La compagnie a opéré une levée de capitaux de 1.125.000 dollars par l’émission d’actions au prix unitaire de 0,125 dollar pour les investisseurs avertis.
Les fonds ainsi recueillis vont permettre à un programme de forage de mettre à jour la ressource de graphite d’Epanko et de poursuivre les études métallurgiques afin d’en déterminer la taille et la concentration optimales. Le contrat de vente sur le marché européen signé par Kibaran Resources pour une durée de cinq ans est qualifié de contraignant et a toute les chances, à l’échéance, d’être reconduit pour une nouvelle période de la même durée. Kibaran Resources a aussi des droits dans un autre projet de graphite, la Merelani-Arusha et celui de Kagera, une société  de nickel, tous situés en Tanzanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *