Lagos dément les rumeurs du décès du président Buhari à Londres

buahri3Face aux rumeurs qui circulent à grande échelle sur les réseaux sociaux ces derniers jours, et faisant état du décès du président nigérian, Muhammadu Buhari, la Présidence à Lagos est montée au créneau ce jeudi, pour démentir les allégations, et rassurer l’opinion nationale et internationale.

«Encore une fois, je le répète, le Président est en pleine forme, à Londres, où il passe 10 jours de vacances», a déclaré Lai Mohammed, ministre de l’Information, dans un communiqué.

Agé de 74 ans, le président Buhari se trouve à Londres depuis le 20 janvier dernier, pour «un congé médical», pour subir «des examens médicaux de routine», selon la version officielle.

Mais des rumeurs ont commencé à se propager au Nigeria après la publication, le 20 janvier, d’un article annonçant sa mort sur un site pirate du tabloïd anglais Metro UK. Plusieurs médias nigérians se sont également jetés dans le jeu, annonçant même le déplacement de figures politiques nigérianes à Londres, au chevet du président ou encore l’organisation des réunions d’urgence à Abuja.

Des allégations aux quelles le porte-parole de la présidence, Garba Shehu, avait opposé un démenti catégorique, le jour même sur Twitter. « Je veux répéter de manière catégorique et avec emphase, qu’il n’y a pas une once de vérité dans tout ça », disait-il.

Mais cela n’a pas suffi à rassurer les internautes nigérians. Beaucoup se sont même réjouis face à l’éventualité de la mort du chef d’Etat, alors que le Nigeria traverse la pire crise économique de son histoire.

La santé du président est une question délicate au Nigeria. L’ancien chef de l’Etat Umaru Yar’Adua est décédé en 2010 des suites de problèmes rénaux de longue date, qui n’avaient pas été rendus publics. Auparavant, le dirigeant militaire Sani Abacha était déjà mort officiellement d’une crise cardiaque en 1998.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *