RDC : Le coordonnateur d’une plateforme d’opposition réclame la guerre au Rwanda

Le coordonnateur en exercice de Lamuka, principale plateforme politique d’opposition en République démocratique du Congo (RDC), Adolphe Muzito a appelé lundi son pays, lors d’un point de presse à Kinshasa, de déclarer la guerre au Rwanda ou encore de l’annexer, en vue de faire revenir la paix à l’Est du pays.

«Pour mettre fin à l’insécurité à l’Est, il faut faire la guerre au Rwanda (…) Le Rwanda influe sur la politique congolaise. L’Ouganda aussi. Nous ne pouvons faire la paix qu’en menaçant le Rwanda, en occupant son territoire si possible. Ce n’est pas un objectif en soi, c’est une posture si rien ne change», a déclaré Adolphe Muzito qui serait convaincu que le Rwanda serait derrière les violences armées dans l’est de la RDC.

Ce responsable politique, qui fut Premier ministre de 2007 à 2012, estime que le fait de renforcer la Brigade d’intervention de la force de la Monusco (Mission de l’ONU en RDC), ne serait qu’une solution intermédiaire pour sécuriser cette partie du pays en proie à des violences meurtrières depuis 25 ans.

Des propos que d’autres leaders de la plateforme ne partagent pas, notamment Moise Katumbi et Jean Pierre Bemba. «Tout en se désolidarisant énergiquement de ces propos un peu plus gravissimes, nous tenons à rappeler qu’au regard du droit international et des accords bilatéraux avec ce pays voisin, une telle démarche ne peut en aucun cas recevoir l’approbation des forces-vives locales, ni de la communauté internationale », ont-ils écrit dans un communiqué conjoint.

« Nous rappelons au Coordonnateur de la plateforme Lamuka que le combat dans lequel nous nous sommes engagés consacre le respect des lois nationaux et prescrits internationaux de telle sorte qu’aucunement et quelle qu’en serait la raison, nous serions portés à enfreindre ces lois », poursuit le communiqué.

Les deux personnalités ont invité leur camarade Muzito « à revenir sur ces propos de manière à ne pas compromettre l’idéal » qu’ils défendent ensemble pour le bien de la population Congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *