Les Libériens attentent les résultats du vote pour connaitre leur nouveau Président

Le dépouillement des bulletins de vote au second tour de l’élection présidentielle au Liberia, se poursuit, après le vote du mardi 26 décembre, qui s’est déroulé dans le calme et presque sans incident, d’après les observateurs nationaux et étrangers.

Selon des observateurs de l’Union Européenne (UE) et du Liberia Elections Observation Network (LEON), un réseau d’associations de la société civile, les opérations de vote se sont déroulées «bien plus rapidement» que lors du premier tour, grâce notamment à l’affichage des listes d’électeurs plusieurs jours à l’avance et à une meilleure formation du personnel chargé d’encadrer le vote.

Ainsi, à 18h heures locales, les bureaux de vote ont fermé comme prévu. Le dépouillement a démarré un peu tard dans la soirée d’hier, et ce poursuit aujourd’hui.

Le vainqueur sera connu dans les prochains jours, et succédera à Ellen Johnson Sirleaf, seule femme élue chef d’Etat en Afrique et prix Nobel de la paix 2011, qui ne pouvait plus se représenter. Elle cédera, le 22 janvier 2018, le pouvoir à son successeur, élu pour six ans.

Pour l’heure, aucune information n’a filtré sur les tendances au niveau des deux candidats en lice pour ce second tour, la star du football, George Weeah, et le vice président sortant, Joseph Boakai. Dans chaque camp, l’on se réjouit du calme dans lequel le vote s’est déroulé, et l’on reste confiant quant au verdict des urnes.

Le prochain président libérien aura la lourde tâche de remettre sur les rails, un pays meurtri par quatorze ans d’une guerre civile particulièrement atroce, puis par l’épidémie d’Ebola.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *