La présidence tournante du Conseil de sécurité de l’ONU confiée à la Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire va assurer du 1er au 31 décembre 2018, la présidence tournante du Conseil de Sécurité des Nations, a annoncé jeudi, le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Tiémoko, à l’issue d’une réunion du Conseil des ministres.

Selon Sidi Tiémoko, ce mandat sera axé sur le partage d’expériences en matière d’opérations de maintien de la paix de l’ONU ainsi que sur la problématique de stabilité et du développement économique.

Dans cette optique, un «débat de haut niveau présidentiel» est prévu le 5 décembre aux Nations unies sur le thème «La reconstruction économique post-conflit, pilier de la consolidation et de la pérennisation de la paix, et facteur de stabilité et de sécurité», a annoncé M. Tiémoko.

Le 6 décembre, a-t-il ajouté, aura lieu un autre «débat de haut niveau ministériel» axé sur l’«implication des Etats et des organisations sous-régionales et régionales pour plus d’efficacité dans la prévention et la résolution des conflits, en étroite coopération avec les Nations Unies».

Ces débats seront suivis de séances d’information relatives à la consolidation et à la pérennisation de la paix et de la sécurité internationales.

La Côte d’Ivoire siège pour la troisième fois de son histoire au conseil de sécurité de l’Onu en qualité de membre non permanent depuis le 1er janvier 2018 pour la période de 2018-2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *