Tunisie : Le parti Ennahdha prend les commandes à l’Assemblée nationale

L’Assemblée des représentants du peuple (parlement tunisien), sera désormais dirigée par le président du parti Ennahdha, Rached Ghannouchi qui a été élu ce mercredi lors de la plénière inaugurale.

Ghannouchi qui était en concurrence pour ce poste, avec Ghazi Chaouachi, Abir Moussi et Marouen falfal, a remporté le vote par 123 voix sur 217.

Samira Chaouachi, députée du parti Qalb Tounes, deuxième parti au parlement, a été élue première vice-présidente, grâce à un accord entre Ennahdha et le parti libéral Qalb Tounes de l’homme d’affaires Nabil Karoui, vaincu au second tour de la présidentielle du 13 octobre dernier.

Le parti Ennahdha s’est imposé lors des dernières législatives, en se présentant comme le fer de lance des idéaux de la révolution du Jasmin de 2011. Il avait promis de rompre avec le passé incarné le parti de Nabil Karoui, mais avec seulement un quart des sièges dans un parlement morcelé. Ennahdha doit néanmoins, faire d’importantes concessions pour arriver à ses fins.

Le parti islamiste tunisien a désormais quelques jours pour choisir un premier ministre, à qui il reviendra de former le premier gouvernement post Essebssi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *