L’opposant ougandais Bobi Wine placé en détention provisoire

L’opposant ougandais Robert Kyagulanyi, plus connu sous son nom d’artiste Bobi Wine, a été arrêté ce lundi par la police locale, lors d’une réunion publique en vue de la présidentielle de 2021 pour laquelle il est candidat.

Il a été arrêté avec plusieurs de ses proches, et la police parle d’une «détention provisoire», mais elle va étudier «la possibilité de les poursuivre pour avoir organisé un rassemblement non autorisé et pour désobéissance».

Leur arrestation ce lundi a dégénéré en un affrontement entre les partisans de Bobi Wine et les forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule.

Elu député en 2017, Robert Kyagulanyi, 34 ans, est devenu le porte-parole d’une jeunesse ougandaise urbaine et souvent très pauvre qui ne se reconnaît pas dans le régime vieillissant du président Yoweri Museveni, 74 ans.

Il a été arrêté ou assigné à résidence à de nombreuses reprises depuis 2018, des poursuites motivées selon lui, politiquement. L’homme a d’ailleurs annoncé en juillet son intention de briguer la présidence ougandaise lors des élections de 2021 et devait lancer une série de réunions publiques pour la préparer.

A la faveur d’une révision constitutionnelle controversée qui saute la limite d’âge pour être président de la République, Yoweri Museveni pourra briguer un sixième mandat en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *