Tunisie : L’ex-ministre Elyes Fakhfakh choisi pour former un nouveau gouvernement

L’ancien ministre des Finances de Tunisie, Elyes Fakhfakh, a la lourde tâche de doter le pays de son premier gouvernement consensuel sous le nouveau président Kaïs Saïed. Il a été nommé Premier ministre ce lundi, par le chef de l’Etat.

A 47 ans, Elyes Fakhfakh a été déjà été ministre du Tourisme de son pays fin 2011, avant de devenir en décembre 2012, ministre des Finances jusqu’en janvier 2014. Cet ingénieur et manager formé en France s’est engagé en politique après la révolution de 2011, auprès du parti social-démocrate Ettakatol, qui s’était allié à Ennahdha au sein du cabinet de «la troïka», jusqu’en 2014. Il a représenté ce parti à la présidentielle de 2019, mais n’avait convaincu que 0,34% des électeurs au premier tour.

Il a désormais un délai maximum d’un mois pour réussir la difficile mission de doter la Tunisie d’un gouvernement accepté de tous, surtout par un parlement assez complexe. Un premier gouvernement avait été formé sous la houlette du parti d’inspiration islamiste Ennahdha, mais il a été nettement rejeté par les députés le 10 janvier dernier.

Et le nouveau chef du gouvernement devrait pouvoir y parvenir, puisque, précise le communiqué officiel de Tunis, sa désignation fait suite à «une série de consultations écrites menées par le président de la République avec les partis, blocs et coalitions du Parlement et après des rencontres avec des responsables des plus grandes organisations nationales et avec un certain nombre de personnalités».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *