Le Président élu du Burundi prendra ses fonctions ce jeudi 18 juin

Le nouveau Président élu du Burundi, Evariste Ndayishimiye, prêtera serment par anticipation ce jeudi 18 juin, en remplacement du Chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, décédé le 8 juin dernier d’un arrêt cardiaque, à deux mois de la fin de son mandat.

Evariste Ndayishimiye avait été désigné par le défunt président pour être le candidat de la majorité à l’élection présidentielle du 20 mai dernier, qu’il a d’ailleurs remportée dès le premier tour. Sa prise de fonction était prévue pour août prochain, mais le décès inopiné de son mentor a chamboulé les délais constitutionnels.

Le gouvernement avait même dû se référer à la Cour constitutionnelle pour situer les avis qui divergeaient sur un respect strict de la constitution qui prévoit en cas de vacance de présidence, une période de transition conduite par le président de l’Assemblée nationale jusqu’au 20 août, avant la prise de fonction du président élu, ou anticiper la prise de fonction de ce dernier.

La Cour a tranché en faveur de la deuxième option, et Evariste Ndayishimiye prêtera serment ce jeudi 18 juin à Gitega, la capitale. Le ministère des Affaires étrangères a invité les représentations diplomatiques au Burundi à «bien vouloir prendre part aux cérémonies d’investiture du président élu à 11H00».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *