Mali : L’influent imam Mahmoud Dicko lance un nouvel appel à manifester contre le président IBK

Les Maliens sont appelés pour la seconde fois, à manifester «en masse» ce vendredi 19 juin, contre le pouvoir du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), en perte de popularité depuis un moment.

L’appel à manifester émane de l’influent imam Mahmoud Dicko qui accuse le chef de l’Etat de n’avoir pas entendu le message des dizaines de milliers de personnes descendues dans la rue le 5 juin à Bamako pour réclamer sa démission. « Il n’a pas tiré la leçon, il n’écoute pas les gens. Mais cette fois-ci, il va comprendre », a-t-il déclaré ce mercredi devant la presse.

A la tête d’une coalition hétéroclite qui s’est formée contre le chef de l’Etat, l’imam Mahmoud Dicko dénonce la «gouvernance catastrophique» du Mali.

Ces derniers temps, le président malien est de plus en plus contesté à cause de l’insécurité grandissante dans le pays. Début juin, il a été ciblé par une grande manifestation hostile dans la capitale, Bamako, au cours de laquelle, une coalition d’hommes politiques, de religieux et de la société civile lui ont lancé un ultimatum pour qu’il démissionne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *