Afrique du Sud : L’ANC objet de plusieurs plaintes

mandoselaLa médiatrice de la République sud-africaine Thuli Madonsela veut mettre la lumière sur des cadeaux que le parti au pouvoir, l’ANC, aurait donnés à certains électeurs, probablement en vue de s’attirer leurs faveurs, lors du prochain scrutin législatif et provincial.
L’ANC a fait l’objet de trois plaintes dénonçant ces fameux cadeaux, déposées par son principal rival, l’Alliance Démocratique (DA), et une autre formation politique d’opposition, Agang SA.
Ainsi, Mme Madonsela, dont le mandat en tant que médiatrice de la République consiste à garantir une gestion transparente de la caisse de l’Etat, a entrepris d’ouvrir des investigations préliminaires. Dans ce cadre, elle va effectuer des entretiens avec les autorités de l’agence publique en charge du versement des allocations sociales. Cette structure, dont 10 millions de Sud-africains bénéficient des services, a été citée dans cette affaire et, plus précisément, pour avoir distribué des matelas.
« Agang SA se plaint que des matelas ont été distribués à Valhalla au Cap dans le cadre de la campagne électorale », a indiqué  à l’AFP, Oupa Segalwe, porte-parole de la médiatrice susvisée.L’ANC est aussi accusé d’être impliqué dans la distribution de colis alimentaires, l’année dernière à Tlokwe (nord-ouest), juste quelques temps avant une élection locale partielle. A en croire M.Segalwe, Mme Mandosela devait avoir un entretien avec la ministre du Développement Social, Bathabile Dlamini et ce dans le cadre de son enquête.
Hormis les soupçons de corruption, la formation d’opposition  Agang SA, s’est également plainte à propos des panneaux d’affichage provinciaux à Johannesburg. Selon elle, ces derniers, arborent les couleurs du parti au pouvoir alors qu’ils sont destinés à la communication institutionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *