Football : L’Afrique compte exiger 10 représentants au mondial 2026

mondial-2026Le président de la FIFA, Gianni Infantino, était en déplacement en Afrique du Sud ces dernières 48 heures, pour échanger avec les présidents de 54 fédérations du continent, sur la nouvelle formule du mondial à 48 équipes à partir de 2026.

Il était principalement question du quota à accorder à l’Afrique, dans la nouvelle formule. Sur la question, la position du continent noir est claire : profiter de l’élargissement du Mondial à 48 équipes, à partir de 2026, pour bénéficier de 10 places dans la compétition.

« Toutes les fédérations soutiennent l’élargissement de la Coupe du monde et l’Afrique espère dorénavant bénéficier de 10 places », a déclaré le président de la fédération sud-africaine de football, Danny Jordaan, à l’issue des travaux.

Dans le format actuel du mondial à 32, seulement cinq places sont accordées au continent africain. Depuis plusieurs années, les responsables des fédérations nationales du continent plaident pour que ce quota soit revu à la hausse,

La nouvelle formule votée par la FIFA, s’annonce donc comme l’occasion rêvée pour le continent africain, de voir augmenter le nombre de ses représentants, au plus grand rendez-vous du football mondial. Le président Infantino l’avait d’ailleurs promis début janvier, que « plus de pays pourront rêver », avec le mondial à 48 équipes.

Le Mondial-2026, dont le pays organisateur sera connu en mai 2020, offrira 80 rencontres (contre 64 dans un format à 32), et se disputera, d’abord dans une première phase éliminatoire de 16 groupes de 3. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour les 16ème de finale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *