Burkina : Nouvel appui budgétaire de l’UE pour la sécurité au Sahel

L’Union européenne (UE) et le Burkina Faso ont paraphé cette semaine, un nouvel accord d’appui budgétaire, devant permettre au pays de lutter contre l’insécurité dans le nord de son territoire.

D’un montant de 50 millions d’euros, ce financement servira principalement à la mise en œuvre du «Programme d’urgence pour le sahel», a indiqué le Commissaire européen pour la coopération internationale et le développement, Neven Mimica, dans un communiqué de presse.

Cette aide financière contribuera à renforcer la présence de l’Etat et améliorer l’accès aux services sociaux de base pour la population vivant dans la zone vulnérable du Nord du pays. Elle confirme aussi «l’engagement de l’UE dans toute la région du Sahel », a ajouté M. Mimica.

Le nord du Burkina Faso est tombé depuis 2015, dans un cycle d’attaques terroristes, ayant fait plusieurs morts au sein des populations civiles et des forces de défense et de sécurité. Des milliers de familles frappées par la famine, les violences et les enlèvements à répétition ont quitté la zone, selon les humanitaires installés dans la région.

Face à cette situation, le gouvernement burkinabé a mis en place le «Programme d’Urgence pour le Sahel» pour la période 2017-2020, prenant en compte le secteur de la sécurité et de la défense publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *