Réunion à Rabat pour réfléchir sur le terrorisme domestique

L’Initiative maroco-américaine sur le terrorisme domestique tient une réunion à Rabat (Maroc) depuis hier lundi 25 juin, pour finaliser un Document de bonnes pratiques sur la prévention, la détection, l’intervention et la réponse au terrorisme domestique.

Conduite par le Royaume du Maroc et les États-Unis, en collaboration avec l’Institut international pour la Justice et l’Etat de droit (IIJ), l’Initiative a été lancée en 2017, avec l’appui du Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF) qui est coprésidé depuis 2016, par le Maroc et les Pays-Bas.

L’initiative vise à identifier les outils et les mesures nécessaires pour une meilleure coordination et une coopération entre les départements gouvernementaux et les acteurs non-gouvernementaux concernés.

La finalité étant de détecter, intervenir et déjouer les attaques menées par des individus dans leur pays d’origine ou de résidence, dirigés ou inspirés par des groupes terroristes étrangers.

A Rabat, les membres du GCTF et quelques partenaires non-membres vont passer en revue et discuter, durant deux jours, les bonnes pratiques identifiées au cours des précédentes activités de cette Initiative, selon un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale.

Le document finalisé sera soumis pour adoption lors de la prochaine Réunion ministérielle du GCTF, prévue à New York en septembre 2018.

La réunion de Rabat vient couronner un processus entamé l’année dernière et marqué par la tenue d’une réunion inaugurale, en novembre 2017.

Deux ateliers d’experts ont également eu lieux au cours du premier trimestre de 2018, et portaient respectivement sur «le rôle de la société civile et des forces d’application de la loi» et «les approches de la justice pénale pour la prévention, la détection et la réponse au terrorisme domestique».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *