Les matchs de la CAF réautorisés en Guinée après la fin d’Ebola

caf-guineeLa Confédération africaine de football a levé lundi l’interdiction des rencontres continentales de football en Guinée, officiellement débarrassée de l’épidémie Ebola.

« La CAF a appris avec joie et soulagement l’annonce de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le 29 Décembre 2015, confirmant officiellement que la Guinée est dorénavant déclarée sans Ebola. Par conséquent, la CAF confirme de ce fait la levée de l’interdiction d’organisation des matchs continentaux en Guinée, et ce, concernant toutes les compétitions organisées par la CAF », écrit le secrétaire général de la Confédération africaine, Hicham El Amrani, dans une lettre adressée au président de la Fédération guinéenne de football.

Cette interdiction était en vigueur depuis août 2014. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé le 29 décembre la fin de la transmission d’Ebola en Guinée, deux périodes de 21 jours – la durée maximale d’incubation du virus – s’étant écoulées depuis le second test négatif sur le dernier patient guéri.

Cette épidémie d’Ebola, la plus grave depuis l’identification du virus en Afrique centrale en 1976, a fait plus de 11.300 morts sur quelque 29.000 cas recensés, un bilan toutefois sous-évalué, selon l’OMS.

Les victimes se concentrent à 99% dans trois pays limitrophes: la Guinée, qui compte officiellement 2.536 morts pour 3.804 cas, la Sierra Leone, déjà déclarée exempte de transmission le 7 novembre, et le Liberia, où la fin de l’épidémie a été annoncée deux fois, en mai et septembre, avant de nouvelles résurgences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *