Un nouveau cas d’Ebola confirmé en Ouganda

Les autorités ougandaises ont confirmé ce jeudi la présence d’un nouveau cas positif du virus hémorragique Ebola sur leur territoire.

Il s’agit d’une fillette de 9 ans, originaire de la République démocratique du Congo (RDC) voisine, où cette maladie fait ravage  et qui a été recensée dans le district de Kasese, dans le sud-ouest de l’Ouganda.

A son passage au contrôle sanitaire à la frontière avec la RDC, elle avait montré des symptômes similaires à ceux d’Ebola, ce qui avait obligé les autorités sanitaires à la tester. «Elle n’est donc entrée en contact avec personne sur le territoire ougandais», a souligné le ministère ougandais de la Santé, rassurant que «la situation est sous contrôle».

L’Ouganda n’en est pas à son premier cas d’Ebola. En juin, trois membres d’une même famille étaient morts de cette maladie contractée en RDC. Mais l’Ouganda n’est toujours pas officiellement déclaré pays atteint de l’épidémie d’Ebola, et ses autorités sanitaires maintiennent une vigilance élevée contre toute infiltration en provenance surtout du voisin congolais.

Le 17 juillet dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola en RDC comme une «urgence de santé publique de portée internationale».

Cette épidémie y a déjà fait plus de 2.000 morts et continue de se répandre, malgré la rapidité de la réponse de la communauté internationale et la volonté des autorités congolaises pour y mettre fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *