Epidémie d’Ebola en Guinée : Une nouvelle tranche de financement

geraldo_fmiVingt-trois millions de dollars, telle est la nouvelle tranche que le Fonds Monétaire International prévoit de verser à la Guinée afin de l’aider à poursuivre les efforts en matière de lutte contre l’épidémie causée par le virus Ebola.

Frappée par l’épidémie d’Ebola, La Guinée affronte une année très difficile au niveau économique selon l’institution monétaire international.

En effet, l’économie de la Guinée continue pour sa part de stagner, avec un taux de croissance estimé à -0,2% en 2015 contre 4,3% avant la crise Ebola.

Par conséquent, l’institution internationale appelle à un appui financier supplémentaire et urgent de la Communauté internationale pour aider ce pays à se remettre complètement de cette crise et à poursuivre les efforts de développement et de croissance économique engagés avant l’épidémie qui a frappé l’Afrique de l’Ouest.

Il faut dire que le rythme de cette relance économique dépendra de l’efficacité avec laquelle  les plans de redressement de ce pays sont mis en œuvre.

« Nous devons maintenant porter toute notre attention sur l’éradication du virus Ebola, la relance et le renforcement des systèmes de santé », soulignait le Secrétaire général des Nations Unies il y a quelques mois.

En clair, sa proposition est d’aider les communautés des pays frappés par le virus (Guinée-Libéria-Sierra Leone) à affronter les futures menaces épidémiologiques. Il s’agit de « conditions essentielles au redressement durable de ces pays ».

Bref, bien que la Communauté internationale ait été lente  à réagir face à cette épidémie, elle veut aujourd’hui démontrer qu’elle en a tiré les leçons en soutenant ces pays, notamment la Guinée pour qu’elle se remette efficacement et durablement pour le bien de sa population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *