L’Egypte devient la seconde plus grande économie d’Afrique Selon le FMI

egypte-ecoDans son dernier rapport sur les perspectives de l’économie mondiale, le Fonds monétaire international (FMI) affirme que L’Egypte qui a dépassé l’Afrique du Sud, est devenue la seconde plus grande économie d’Afrique après le Nigeria.

Le FMI a indiqué que l’Afrique du Sud a été détrônée par l’Egypte en raison de la dépréciation du rand, la monnaie sud-africaine. Le Fonds a également prévu que la croissance de l’économie de la nation arc en ciel n’atteindrait que 0,6% cette année, un taux encore plus bas que les 0,9% prévus par le gouvernement sud-africain.

Le PIB (en dollars) du Nigeria toujours en tête du classement des pays africains a dépassé celui de l’Afrique du Sud en 2011, pour s’établir à la fin de l’année 2015, à 490 milliards de dollars, contre 313 milliards de dollars en Afrique du Sud.

L’Afrique du Sud a enregistré un déclin de son économie entre 2012 et 2015 suite au ralentissement de la croissance réelle (en monnaie locale) et à la dépréciation de la valeur du rand qui s’est affaiblie, passant d’une moyenne de 8,20 rands pour 1 dollar en 2012 à une moyenne de 12,74 rands pour 1 dollar l’année dernière, soit une dépréciation de plus de 50%.

La valeur nominale en dollar du PIB sud-africain a ainsi diminué en moyenne de 7% par an durant les quatre dernières années, contrairement à la valeur nominale en dollar du PIB égyptien qui elle, a augmenté en moyenne de 7,5% de 2012 à 2015. En plus, depuis 2011, la Banque centrale égyptienne (BCE) a mieux géré la livre égyptienne, ce qui s’est traduit par une dépréciation plus modérée que celle de la monnaie sud-africaine, qui flotte librement sur les marchés des devises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *