Trois députés de l’opposition radiés de l’Assemblée nationale en RDC

La Chambre basse de l’Assemblée Nationale de la République Démocratique du Congo (RDC) vient de radier trois de ses députés, pour «absence prolongée et injustifiée aux plénières».

Il s’agit des députés Françis Kalombo, Olivier Kamitatu et Martin Fayulu, souvent critiques envers le régime du président Joseph Kabila.

Dans sa décision, le Président de la chambre basse a indiqué être sans nouvelle de ces élus nationaux depuis un moment, et «ils ne prennent pas la peine de justifier leurs absences» aux séances plénières à l’hémicycle.

Pour Françis Kalombo, ancien membre de la Majorité présidentielle et actuellement avec l’opposant Moïse Katumbi, la décision de l’Assemblée nationale est partiale et n’honore pas cette institution.

Il s’étonne de l’argument avancé par le président de la Chambre base, Aubin Minaku, estimant lui avoir « régulièrement » envoyé ses justificatifs. «J’ai les accusés de réception et il (M. Minaku) me souhaite même bon rétablissement », a déclaré le radié, qui en déduit qu’il est victime de ses prises de position contre le pouvoir en place à Kinshasa.

Si la raison de cette exclusion est « vraiment » l’absence prolongée et injustifiée, poursuit Kalombo, l’Assemblée nationale «devrait aussi exclure Zoé Kabila», le frère du président Joseph Kabila, «qu’on ne voit jamais» et la sœur de Tshisekedi, Ne Muanda Semi qui s’est évadé de prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *