Le président de la Zambie cherche à instaurer l’état d’urgence dans le pays

Le président zambien, Edgar Lungu a sollicité mercredi soir, l’instauration de l’Etat d’urgence après une série d’incendies criminels, dont l’un a ravagé mardi le grand marché de Lusaka.

Dans une allocution radiotélévisée, le président Lungu a évoqué la possibilité de recourir à l’article 31 de la Constitution sur l’état d’urgence. Il souhaite, ce faisant, préserver «la paix, la tranquillité et la sécurité des citoyens, ainsi que la sécurité nationale».

La décision sera soumise au Parlement pour approbation. Elle intervient après plusieurs mois de fortes tensions entre le gouvernement et l’opposition, qui dénonce la dérive autoritaire du chef de l’Etat zambien.

Mardi dernier, le principal marché de la capitale Lusaka avait été dévasté par un incendie, le dernier en date d’une série d’autres incendies vraisemblablement d’origine criminelle, ayant visé des marchés, des bâtiments publics et des entreprises à travers le pays.

«Il ne fait aucun doute que ceux qui ont perpétré ces actes irresponsables, veulent rendre le pays ingouvernable», a jugé le chef de l’État dans sa déclaration. «En tant que président de la Nation, il est de ma responsabilité de répondre de façon adéquate pour contrer ce chaos planifié, je ne tolérerai pas cette anarchie», a-t-il mis en garde.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *