Les femmes burkinabés apportent leur soutien à la lutte de l’armée contre le terrorisme

Les femmes burkinabés ont décidé de descendre dans les rues de la capitale, Ouagadougou, ce jeudi 11 octobre à partir de 15h heures locales, pour une marche de soutien à la lutte de l’armée nationale contre le terroriste.

Cette marche initiée par des associations féminines du Burkina Faso, intervient à un moment où le pays est de plus en plus le théâtre d’actes terroristes.

Ces attaques ont commencé en 2015 et ont fait à ce jour selon les chiffres officiels, près de 230 morts dont des éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) burkinabés.

«Nous, femmes, épouses, mères et filles organisées dans nos différentes associations(…) voulons apporter notre soutien inconditionnel à nos fils, éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) nationales, pour leur patriotisme, leur courage et leur détermination à défendre leur peuple et l’intégrité territoriale», lit-on dans une déclaration publiée mardi dernier.

Dans ce document, les femmes appellent les autorités burkinabés à «prendre toutes les mesures idoines et conséquentes contre toute personne et/ou organisation impliquées dans ces attaques terroriste».

Elles appellent aussi à «un effort de guerre, une unité d’action et un consensus national» sur les revendications corporatives et sociopolitiques pour un apaisement du climat social et économique, «afin de permettre d’injecter le maximum de ressources dans la lutte contre ce vil et lâche ennemi».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *