Kigali : Le 26ème Forum économique mondial sur l’Afrique pour «connecter les ressources du continent»

La-transformation-numerique-de-l-Afrique_ng_image_full«Connecter les ressources de l’Afrique à travers la transformation numérique» est le thème du 26ème Forum économique mondial sur l’Afrique qui se tient du 11 au 13 mai prochain à Kigali, la capitale rwandaise.

Organisé par le World Economic Forum de Davos, le Forum économique mondial sur l’Afrique dont la nouvelle édition s’ouvre aujourd’hui à Kigali accueillera plus de 1.200 participants, dont les  chefs d’Etat et de gouvernement de la Côte d’Ivoire, de l’Ethiopie, du Gabon, de la Guinée, du Kenya, du Sénégal et du Togo. Y participent également, plusieurs ministres et officiels d’Afrique, des Etats-Unis d’Amérique, des Pays-Bas, de la Russie, de la Suède, ainsi que des représentants d’organisations internationales telles que le Centre commercial international (ITC) et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP).

« La quatrième révolution industrielle présente une opportunité unique pour construire des sociétés plus puissantes, justes et prospères », a indiqué dans un communiqué la directrice du Forum économique mondial pour l’Afrique, Elsie Kanza. Mais, pour celle-ci, cette révolution de peut s’accomplir qu’à travers « des institutions fortes, une plus grande intégration régionale et des investissements dans les domaines clé tels que les infrastructures, l’éducation et l’industrie ».

A cette rencontre, les participants vont plancher sur les opportunités de l’économie numérique sur le continent africain. Ils vont notamment identifier les priorités et les actions nécessaires pour construire des économies résistantes aux défis actuels et capables de se développer dans les marchés de plus en plus numériques. Dans ce sens, la directrice du Forum économique mondial pour l’Afrique précise qu’il y a « un vaste champ pour la coopération public-privé pour aider à réaliser ces objectifs ».

Le ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, Claver Gatete, a indiqué qu’une économie entrepreneurial et à haute intensité de connaissances est le fondement de la croissance inclusive sur le continent. Selon M. Gatete, ce forum économique mondial permettra « d’identifier les opportunités pour le partenariat public-privé qui va générer davantage d’emplois et d’augmenter le niveau de vie en Afrique ».

Le 26ème Forum économique mondial sur l’Afrique  de Kigali font suite à la réunion de janvier du Forum de Davos en Suisse sur le thème « Maîtriser la 4ème Révolution industrielle ».

Plusieurs thématiques seront abordées comme l’apport des nouvelles technologies dans l’agriculture ou la santé, ou encore comment lutter contre la cybercriminalité qui n’épargne pas le continent. Il sera également question d’infrastructures, d’intégration régionale et d’innovation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *