Gabon : Ali Bongo fait son come-back avec le sommet de la CEMAC à Libreville

Le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba présidera ce mercredi 18 décembre, un sommet extraordinaire des chefs d’Etat d’Afrique Centrale (CEEAC) à Libreville, marquant ainsi son retour parmi ses pairs, depuis son AVC fin 2018.

La tenue de ce sommet a été confirmée cette semaine par la présidence à Libreville, et il sera consacré «essentiellement à la réforme institutionnelle» de la CEEAC qui peine à décoller à l’instar de la CEDEAO et de la SADC.

Dans un entretien avec la presse en marge de la préparation de cette rencontre de haut niveau, le ministre gabonais des Affaires étrangères, Alain Claude Bilie-By-Nze a confirmé que cette occasion marquera bien le «retour sur la scène diplomatique internationale» du président Ali Bongo, après un accident vasculaire cérébral en octobre 2018 qui l’avait considérablement affaibli.

Durant sa convalescence, le Gabon a failli basculer dans le chaos, surtout avec les rumeurs qui n’ont pas tari sur son décès. Au fur et à mesure qu’il reprenait des forces, Ali Bongo a repris peu à peu les choses en main, avec notamment une véritable opération mains propres contre la corruption dans son entourage.

La dernière personnalité tombée dans les mailles de cette opération n’est autre que Brice Laccruche Alihanga, Directeur de Cabinet d’Ali Bongo durant sa convalescence, récemment «rétrogradé» à un poste ministériel. Il est inculpé de détournement de fonds publics et incarcéré depuis vendredi dernier, aux côtés de trois autres ministres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *